Chansonnier

LA playlist de l'année
Cri de Solvay

Solvay, c’est du Champagne,

Solvay, c’est de l’humour

C’est l’Ecol’ de la guindaille

Où le temps paraît trop court ;

L’esprit que l’on y gagne

Au cœur chante toujours.

Car Solvay c’est du champagne,

Du champagne et de l’humour

Best, Bright, Dynamite (bis)

Cri de Sciences-éco

En sciences éco, on guindaille

On tond les bleus comme du bétail

Le folklore n’est pas un leurre

En sciences éco rien ne se meurt.

Car chez nous les comitards

Sont de formidables fêtards

Le Club Med, c’est dépassé

Sciences éco va tous vous niquer!

Sciences éco ! (ter)

Le Semeur (Chant des étudiants de l’ULB)

Semeur vaillant du rêve,

Du travail, du plaisir,

C’est pour nous que se lève

La moisson d’avenir ;

Ami de la science,

Léger, insouciant,

Et fou d’indépendance

Tel est l’étudiant !

Refrain

Frère, chante ton verre

Et chante ta gaîté,

La femme qui t’est chère

Et la Fraternité.

À d’autres la sagesse,

Nous t’aimons, Vérité,

Mais la seule maîtresse,

Ah, c’est toi, Liberté !

Aux rêves de notre âge,

Larges, ambitieux,

S’il était fait outrage

Gare à l’audacieux !

Si l’on osait prétendre

À mettre le holà,

Liberté, pour défendre

Tes droits, nous serions là !

Refrain

Une aurore nouvelle

Grandit à l’horizon ;

La Science immortelle

Éclaire la Raison.

Rome tremble et chancelle

Devant la Vérité ;

Serrons-nous autour d’elle

Contre la papauté !

Refrain

Chant de Solvay

C’est durant toutes nos folles ivresses

Que nous nous livrons à bien des méfaits

Car nous voulons dissiper la tristesse

De l’Avenir que la vie nous promet.

Refrain

Verre à la main, chantons notre jeunesse

Écout’ bourgeois qui nous prend pour des fous :

C’est à Solvay qu’on fête la Vadrouille

Jusques à l’aube nous buvons comme des trous.

Nous adorons nos charmantes amies

Et restons près d’elles jusqu’au matin

Mais malgré tout cet amour qui nous lie

Nous ne laisserons pas tomber les copains.

Refrain Et si parfois des esprits pas trop sages

Disaient: «Bientôt vous le regretterez

Vous abusez trop de votre jeune âge

Ce n’est pas ainsi qu’il faut s’amuser ».

Dernier refrain

Verre à la main, nous leur rétorquerons :

« C’est à Solvay qu’on fête les orgies

Ne craignant pas la suit’ de nos folies

Il nous faut la femm’, la bièr’, et la chanson

Verre à la main, nous passons par la vie

Verre à la main, gai’ment nous la quitt’rons ».

Cri Fronta

C’était un soir, Guidaille de Frontalière

Il fallait voir les Frontaliers pinter.

Frontaliers ! Pintez !

Une bière,

Deux Choppes,

Un bac,

Un fût,

Frontaliers, AFOND !