Loïc Pergola

Loïc Pergola

Délégué Bar

SWOT ANALYSIS
Sujet du jour : le Bar Solvay
Pour les plus néophytes des phanérophytes, c’est inutile mais ça rime donc c’est joli par conséquent c’est utile, SWOT analysis signifie analyse SWOT, SWOT étant l’acronyme de strengths, weaknesses, opportunities and threats ce qui donne en francais forces, faiblesses, opportunités et menaces ce que personne n’appelle FFOM et encore moins une « analyse FFOM » simplement parce que c’est moche et que parler anglais ça en impose quand même beaucoup plus.

Les présentations étant faites, passons à l’analyse.
Cette analyse peut se faire de plusieurs manières car, évidemment, il y a plusieurs manières de considérer le Bar, définie par le bar lui-même : un côté du bar, le « barman », et de l’autre côté du bar, le « client ». Le passage d’un l’un à l’autre étant tout à fait possible lors des interviews bar qui auront lieu le 20, 21 et 22 septembre au pint’house (pH pour les gens qui n’ont pas le temps et qui parlent en acronyme genre ASAP, so solvay, so corporate I guess)

Strengths :
Des boissons dont le prix oscille entre 0,70€ et 2€ pour un titrage d’alcool compris entre 0 et 11,3.
Il y a donc de quoi s’hydrater de toutes les manières possibles sans ruiner son portefeuille, pour ce qui est de se ruiner soi-même, nous aborderons ce point dans la catégorie « Weaknesses ».
En plus y a des chips … On va manger des chips et c’est tout l’effet que ça vous fait ?

Weaknesses :
L’imprévisibilité dont la fonction est définie par I = (∑i=1 .ni.xi).PT où I représente l’imprévisibilité, n le nombre de boissons ingurgitée, x le pourcentage d’alcool des dites boissons (le lecteur attentif aura remarqué que les softs ne sont pas pris en compte parce que la multiplication par zéro impliquerait une fonction nulle, et nulle aussi), P le nombre de personnes t’entourant et T le temps.
La définition d’imprévisibilité que nous allons utiliser ici est la suivant : l’incapacité croissante de prévoir des événements sur un terme de plus en plus court. Un exemple pour éclairer votre lanterne : vous étiez censé rentrer bosser votre test de micro à 15h mais un sandwich entrainant une pils et une pils en entrainant une autre vous vous êtes retrouvé à 7h du matin au luigi’s plus léger de quelques euros mais alourdis de quelques grammes. Certes l’interro de micro ce ne sera surement pas le top du top mais au moins vous aurez bien rigolé !

Opportunities :
De belles blondes. Toutes sortes de blondes. Triple Karmeliet, Duvel, pintjes. A quoi pensiez-vous serpent ?!

Threats :
Le lendemain. Mais ça va le les nurofens c’est pas trop cher et comme dit l’adage : « On ne peut pas avoir le beurre, l’argent du beurre et la commode de la crémière ».

Aller à la barre d’outils