Présentation

Le Cercle Solvay

Solvay, c’est du champagne ! Ainsi se présente le Cercle Solvay qui, depuis plus de cent ans, pallie à la sévérité de nos études en proposant aux étudiants quantité d’activités
complémentaires aux études et de distractions folkloriques. Dans tout ce qu’ils entreprennent, ses membres s’efforcent de défendre et de promouvoir les deux principes fondateurs de l’association : le libre examen et la camaraderie.

Si chaque nouvel étudiant a une idée plus ou moins importante de ce que signifie le libre examen en s’inscrivant à l’Université Libre de Bruxelles, ses années au Cercle lui permettront de travailler son esprit critique au delà des cours, et d’éprouver celui-ci dans la quantité de projets estudiantins existants. Cette même diversité qui renforce la camaraderie, les échanges et la solidarité, car tout étudiant saura trouver le projet dans lequel s’émanciper et renforcer son esprit de futur entrepreneur.

Fondé dans l’année qui suit l’apparition de l’Ecole, les missions et les accomplissements du Cercle ont marqué l’histoire de Solvay et de notre Alma Mater. Il en est le témoin privilégié, occupe depuis toujours un rôle de premier plan et transmet aujourd’hui, en gardien des
traditions, son héritage à de toutes nouvelles générations d’aiglons (surnom donné à nos étudiants). Depuis la fusion avec le département des Sciences économiques en 2008 et le
nouveau bâtiment de la SBS-EM avenue Franklin Roosevelt, le Cercle s’est établi dans un local appelé Pint’House, sur le flanc du R42, d’où il coordonne l’ensemble de ses activités.

Au fil des années, le Cercle Solvay a évolué et ses délégués ont encouragé de nombreuses initiatives étudiantes. Concrètement, le Cercle d’aujourd’hui publie un journal, le
Caducée, organise le Bal Orange, le Bal aux Lampions, et bien des soirées, propose des œuvres sociales, des conférences et des sorties culturelles, s’occupe du Beach Volley en avril, met en scène une Revue et supervise un baptême en constante évolution. Au niveau international, en plus de l’accueil des Erasmus, les étudiants peuvent intégrer le réseau européen ESTIEM, partir skier ou encore participer à des compétitions sportives grâce aux Euromasters. Sur le plan académique, le Cercle est à l’initiative du SEP et du CR, le premier fournit syllabus et synthèses aux étudiants, le second leur trouve des offres de stage et d’emplois pour commencer leur vie professionnelle. Et au quotidien, il accueille tout curieux qui souhaite boire ou manger, lire une bande dessinée confortablement assis dans les fauteuils ou défier un délégué au kicker. Enfin, il
est à l’écoute des idées et des problèmes et porte ceux-ci auprès des autorités avec lesquelles il collabore dans une étroite relation de confiance.

Côté alumni, le Cercle n’est pas en reste, il a compté des présidents, des présidents de baptême, des délégués folklore, des auteurs du Caducée ou des acteurs de la Revue dont les noms ne vous seront pas inconnus : Philippe Biltiau, Alain Eraly, André Farber, Emile Dassel, …
tous devenus doyens ou présidents de l’Ecole. Comptez également Jean-Paul Philippot, président du Cercle et administrateur général de la RTBF ou Jean Van Hamme, président de baptême aujourd’hui monument de la bande dessinée belge, … mais aussi des figures historiques, comme René Ewalenko et Richard Lipper, membres actifs des cellules de résistance sous l’occupation. Tout alumnus Solvay, aujourd’hui entrepreneur et libre penseur, est une fierté et un exemple de l’expérience universitaire unique offerte entre autres par le Cercle Solvay.

Pour tout cela et mille autres raisons, soyez toujours les bienvenus au Cercle Solvay !